• PASTEL: LA PEUR par Charles

    PASTEL: LA PEUR par Charles

         Je vous propose, pour les amateurs de pastel et les autres  qui veulent s'essayer,  de réaliser ce qui devait être l'objet de notre travail en commun il y a déjà un certain temps. L'objectif était   de mettre en évidence par le regard , la crainte, la peur.Les  yeux que nous avions travaillés ensemble et  l'absence d'autres  éléments devraient suffirent pour signifier le but recherché.

       Il est important,  je  crois d'exprimer ce que vous souhaitez mettre en évidence !! Bon courage et prenez du plaisir.

        A gauche votre modèle, pour le papier vous savez que nous utilisons toujours le même Canson mi-teinte , Clairefontaine ou Daler rosney  sombre si possible ,grains fins.

    PASTEL: LA PEUR par Charles

        Comme toujours vous commencez par observer avant de commencer le dessin, il ne faut pas appuyer, le trait de crayon blanc devra disparaître par la suite, pensez aux bons conseils de Gérard Malla sur les portraits.

       Les éléments comme le store, le doigt ne sont importants que pour la mise en page. Vous allez maintenant vous concentrer sur les yeux en commençant par le gauche ,essayez de regarder précisément la forme , les détails , paupière, pupille les espaces importants pour créer le globe oculaire etc...rien de plus pour le moment au niveau du dessin il vous faut comme on le pratique chaque fois valoriser les zones claires avec un blanc estompé, base pour la suite de votre travail et repères importants.

    PASTEL: LA PEUR par Charles

        Vous avez droit à une petite pose , mais très vite l'envie de peindre va vous tirailler et vous devrez vous remettre au boulot avec la même attention et une démarche identique.

    PASTEL: LA PEUR par Charles

        Si vous avez terminé le "gros oeuvre" et que l'ensemble vous convient, vous allez maintenant entrer dans le REGARD du personnage Le crayon blanc ainsi que le noir vont vous aidez à trouver et marquer l'ensemble des points et détails;sources de vie ne forcez pas trop sur les traits la couleur va suivre.le plus important a ce moment est d'apprécier si votre regard transmet déjà un message? Si c'est le cas vous pouvez continuer; si vous ne ressentez rien de l'expression recherchée , vous pouvez sortir la gomme pour effacer l'intérieur de l'oeil et effectuer une nouvelle approche.

     

    PASTEL: LA PEUR par Charles

        Nous abandonnons les yeux pour passer au visage visible, après avoir travaillé sur nos belles oreilles nuancées la méthode reste la même.

       Souvenez vous les zones très claires pour nuancer après en montant progressivement les zones sombres et faire naître le volume, le relief.

        Maintenant vous allez revenir sur les yeux pour ajouter de la couleur(vous avez le choix, bleu, marron etc... en travaillant sur les bases du noir et blanc posés jute avant.Vous avez fait l'essentiel, trouvez le temps de finir le doigt et le store pour imaginer ce qu'il y a de l'autre coté ?